Les communes bénéficient de la clause de compétence générale leur permettant de régler par délibération toutes les affaires relevant de leur niveau. Les principales compétences exercées relèvent des domaines suivants :

Urbanisme

Culture, vie social, jeunesse, sports et loisirs : subventions sportives, aménagements touristiques, manifestations culturelles, gestion et financement des équipements sportifs et de loisirs

Aménagement du territoire : équipement rural, aménagement foncier, entretien de la voirie communale, mobilité durable. Par exemple : la création de pistes cyclables, le placement de ralentisseurs, la régulation de la circulation à proximité des écoles etc…

Enseignement – Éducation : construction et entretien des écoles maternelles et primaires Sécurité : circulation et stationnement, prévention de la délinquance, police municipale Ressources Humaines : gestion des agents techniques et des services des écoles

La commune dispose également de compétences régaliennes (exercées au nom de l’État) :

  • État-Civil (actes de naissance, décès, mariage, pacs)
  • Organisations des élections (organisation des bureaux de votes, envoi des cartes d’électeurs)

Cette liste de compétences n’est pas exhaustive puisque la clause générale de compétences autorise des initiatives locales comme par exemple la reprise d’un commerce local dans une commune, l’aide à l’implantation d’un cabinet médical etc….